Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Pour le mois de juin-juillet 2017

 Pour la saison radiophonique 2016-2017

L’émission sera toujours diffusée le vendredi de 16H00 à 16H30 soit sur les ondes de RADIO JERICO METZ,

soit en direct sur le numérique (radiojerico.fr).

Elle sera rediffusée le samedi de 19H30 à 20H00. Ainsi que le dimanche de 07h00 à 07H30.

—————————————————————

Trinité Micheau 1974« The Trinity in orthodox representation », MICHEAU-VERNEZ, 1974

——————————————————————————————————–

Pour son 10ème et dernier programme de la saison radiophonique 2016-2017

STELLA SACRA vous propose d’entendre:

Un va et vient entre lecture/psalmodie des psaumes 137 (138) à 144 (145) et improvisations au hautbois

Un va et vient entre des Oeuvres pour piano de Claude DEBUSSY (1862-1918) et de Charles TOURNEMIRE (1870-1939) avec des écrits spirituels d’Elisabeth de la TRINITE (1880-1906) évoquant le mystère de la Trinité et la « Louange de gloire« .


L’orgue KERN (2008)
de BAYON (54) avec des oeuvres du chanoine Pierre CAMONIN (1903-2003) par Dominique BREDA.



Voici le programme détaillé:

Pour le mois de juin-juillet 2017 dans Saison radiophonique 2016-2017 transtrans 09 juin 2017 dans Saison radiophonique 2016-2017trans 11 janvier 1903

trans 12 Préludes-Poèmes op.58trans 16 juin 2017trans 1931trans 1974trans 2 juin 2017trans 21 novembre 1904trans 23 juin 2017trans 30 juin 2017trans 7 juillet 2017trans Abbaye saint Martin de Ligugetrans Alain SCHULE

EMISSION 215 DU 02 JUIN 2017: animée par Emmanuel BOHLER

Le Livre des Psaumes contient parmi les plus belles pages de la littérature poétique de la Bible. Nous continuerons l’audition continue et intégrale du Psautier, dans un « va et vient » permanent entre les compositions de Joseph GELINEAU, et la cantillation/Improvisation de BONNETON/DOM LONGEAT.

Michel BONNETON est une voix connue sur Radio Notre Dame, ainsi que la chaine de télévision KTO.  Il se consacra une lecture intégrale du Livre  des Psaumes, en considérant le texte saint comme un véritable monologue; C’est avec le charisme d’un comédien qu’il prêta sa voix pour faire découvrir ces textes qui ont façonné, au delà du temps et de l’histoire, la prière de tout un peuple.

Dom Jean-Pierre LONGEAT est depuis 1990 père abbé de l’abbaye saint Martin de LIGUGE. Il est un grand musicien, ayant la passion des aéropages modernes que sont l’art et la culture. Sous son impulsion, sa communauté anime un dialogue soutenu avec les milieux culturels.

Si la structure narrative du psaume est construite sur la dimension dialogale, le comédien et le moine se sont livrés à un dialogue entre la déclamation et l’improvisation. Après chaque lecture faite par le comédien, le moine y improvise, comme un écho, une médiation au hautbois. Ces méditations sont comparables à des cris qui jaillissent suite à l’audition du texte, comme une réponse à la parole proclamée.

Dom Jean Pierre LONGEAT

Seront entendus :

  • Psaume 137 (138): Psalmodié par les petits chanteurs de CHOISY-LE-ROI  (1959). Direction: Alain SCHULE. Musique: Joseph GELINEAU (1920-2008)
  • Psaume 138 (139): Lu par Michel BONNETON. Puis improvisation de Hautbois par Dom Jean-Pierre LONGEAT, père abbé de l’abbaye saint Martin de LIGUGE.
  • Psaume 139 (140): Lu par Michel BONNETON. Puis improvisation de Hautbois par Dom Jean-Pierre LONGEAT, père abbé de l’abbaye saint Martin de LIGUGE.
  • Psaume 140 (141): Lu par Michel BONNETON. Puis improvisation de Hautbois par Dom Jean-Pierre LONGEAT, père abbé de l’abbaye saint Martin de LIGUGE.
  • Psaume 141 (142):  Lu par Michel BONNETON. Puis improvisation de Hautbois par Dom Jean-Pierre LONGEAT, père abbé de l’abbaye saint Martin de LIGUGE.
  • Psaume 142 (143): Lu par Michel BONNETON. Puis improvisation de Hautbois par Dom Jean-Pierre LONGEAT, père abbé de l’abbaye saint Martin de LIGUGE.
  • Psaume 143 (144): Lu par Michel BONNETON. Puis improvisation de Hautbois par Dom Jean-Pierre LONGEAT, père abbé de l’abbaye saint Martin de LIGUGE.
  • Psaume 144 (145): Lu par Michel BONNETON. Puis improvisation de Hautbois par Dom Jean-Pierre LONGEAT, père abbé de l’abbaye saint Martin de LIGUGE.

——————————————————————————————————

EMISSION 216 DU 09 JUIN 2017: animée par Emmanuel BOHLER et frère Didier-Marie GOLAY ocd

Icône Elisabeth de la TrinitéIcône de la bienheureuse Elisabeth de la Trinité (1880-1906)

 

Nous continuerons notre cycle « Elisabeth de la Trinité, de la pianiste virtuose au chant intérieur d’un carmel« .

La 10ème émission de ce cycle sera consacrée  à sa célèbre prière « Ô mon Dieu, Trinité que j’adore« .

Avant d’être une carmélite, Elisabeth de la Trinité (1880-1906) née Elisabeth CATEZ, fût en son temps une virtuose précoce du piano. Malgré une brillante carrière musicale qui semblait s’ouvrir, elle était déjà fascinée par l’audition d’une autre musique : celle du chant intérieur d’un carmel, qui comme jadis pour le prophète Elie (1 R 19) se concrétise dans l’audition à peine perceptible du murmure d’une brise légère, celui de la voix du Bien-Aimé qui nous fait entrer dans le mystère de la Trinité. Dans la solitude silencieuse du Carmel de Dijon, elle passera sa courte vie à « écouter » et à se « faire toute enseignable » afin de transformer sa vie en « Louange de gloire ».

Alors qu’elle avait fait sa profession religieuse le 11 janvier 1903 en la solennité de l’Epiphanie, il est un coutume dans bien des maisons religieuses de faire chaque 21 novembre (Fête de la Présentation de la Vierge au Temple) le renouvellement des promesses de vie religieuse. Ainsi, les carmélites faisaient une retraite spirituelle qui se concluait le 21 novembre par le renouvellement des promesses dans la salle du chapitre. C’est après avoir renouvelé ses promesses le 21 novembre 1904, qu’Elisabeth de la Trinité, dans le secret et la solitude de sa cellule, rédigea cette prière. Prière secrète, tenue cachée que l’on retrouva après sa mort.

Et pourtant cette prière est devenue la prière à la Trinité la plus célèbre du monde. Son enseignement est si riche que deux émissions y seront consacrées en compagnie du frère Didier-Marie GOLAY ocd.

PENTAX Image

Cependant cette prière « Ô mon Dieu, Trinité que j’adore » est en lien avec la spiritualité du Baptême et de la Transfiguration: Elle se sait « Demeure de la Trinité« ! Toute la poétique de ces 2 mystères indissociables permet à la carmélite d’exprimer son expérience spirituelle où Dieu se révèle.

Elle plonge dans le mystère de la Trinité, son intelligence s’illumine et tout semble si limpide, transparent comme un cristal.

C’est pourquoi nous avons choisi d’entendre des pièces pour piano de Claude DEBUSSY (1862-1918). Ce musicien atypique est à juste titre surnommé le « poète des eaux » dont la musique et le langage tintés d’impressionnisme, furent fascinée par ce mystère de l’eau, de ses mouvements et des reflets de la lumière. Ses compositions sont intimement liées au milieu aquatique: tous ceux qui écrivent sur Debussy et sa musique utilisent un vocabulaire particulier, extra-musical, faisant la plupart du temps référence aux milieux naturels, aérien ou aquatique.

C’est à partir de l’élément poétique et métaphorique de l’eau que nous allons faire rencontrer les textes d’Elisabeth de la Trinité et la musique de Claude DEBUSSY. Pour la carmélite, l’eau est la métaphore lui permettant d’écrire un récit où se reflète son expérience spirituelle. Pour le musicien, l’eau est la métaphore lui permettant d’écrire une musique où se reflète son expérience musicale.

Les pièces seront également entrecoupées par la lecture de plusieurs extraits de cette prière d’offrande de la carmélite.

claude-debussyClaude DEBUSSY

Un va et vient sera proposé:

  • Tropaire « Demeure de la Trinité » du compositeur belge Philippe ROBERT, interprété par le choeur liturgique des enfants de la paroisse sainte Thérèse de Metz.
  • Lecture de la Prière « Ô mon Dieu, Trinité que j’adore » par Ambroise DUPUY, sur fond musical de Claude DEBUSSY (1862-1918): Cathédrales englouties.

Puis toujours de Claude DEBUSSY, surnommé le « poète des eaux »:

  • Des pas sur la neige
  • Reflets dans l’eau.

Philippe ROBERT

Philippe ROBERT

———————————————————————————————————————–

EMISSION 217 DU 16 JUIN 2017: animée par Emmanuel BOHLER et frère Didier-Marie GOLAY ocd

 Icône Elisabeth de la Trinité 2

Icône de sainte Elisabeth de la Trinité

La 11ème émission du cycle « Elisabeth de la Trinité, de la pianiste virtuose au chant intérieur d’un carmel » sera consacrée au deuxième volet de sa célèbre prière « Ô mon Dieu, Trinité que j’adore« .

Après avoir renouvelé ses promesses le 21 novembre 1904, Elisabeth de la Trinité (1880-1906), dans le secret et la solitude de sa cellule, rédigea cette prière. Prière secrète, tenue cachée que l’on retrouva après sa mort.

Et pourtant cette prière est devenue la prière à la Trinité la plus célèbre du monde. En compagnie du frère Didier-Marie GOLAY ocd nous essayeorns de voir comment Elisabeth de la Trinitaire, à partir du baptême, dévoile le mystère trinitaire et comment sa compréhension de ce mystère l’amène à approfondir le mystère de la crucifixion et de la Transfiguration.

Se sachant « Demeure de la Trinité« , Elle plonge dans le mystère de la Trinité, son intelligence s’illumine et tout semble si limpide, transparent comme un cristal.

Nous entendrons des pièces pour piano de Claude DEBUSSY (1862-1918) surnommé le « poète des eaux » dont la musique et le langage tintés d’impressionnisme, furent fascinée par ce mystère de l’eau, de ses mouvements et des reflets de la lumière. Les pièces seront également entrecoupées par la lecture de plusieurs extraits de cette prière d’offrande de la carmélite.

Voici le va et vient proposé durant cette émission:

  • Tropaire « Demeure de la Trinité » du compositeur belge Philippe ROBERT, interprété par le choeur liturgique des enfants de la paroisse sainte Thérèse de Metz.

Puis Lecture de la Prière « Ô mon Dieu, Trinité que j’adore » par Clothilde BERTAGNOLIO, sur fond musical de Claude DEBUSSY (1862-1918):

  • Feuilles mortes
  • Clair de lune.
  • Cloches à travers les feuilles.

———————————————————————————————————————–

EMISSION 218 DU 23 JUIN 2017: animée par Emmanuel BOHLER et frère Didier-Marie GOLAY ocd

Icône Elisabeth de la Trinité 3Icône de la bienheureuse Elisabeth de la Trinité

La 12ème émission du cycle « Elisabeth de la Trinité, de la pianiste virtuose au chant intérieur d’un carmel » sera consacrée à la caractéristique singulière de la carmélite, touchant le sens même de sa vocation. Parce qu’elle se sait « Demeure de la Trinité« , elle veut « devenir Louange de Gloire« .

 En compagnie du frère Didier-Marie GOLAY ocd nous essayerons découvrir l’origine, les caractéristiques et ce que signifie cette expression qui servit de signature à la carmélite: « Louange de gloire« , ou parfois en latin « Laudem Gloriae« .

Nous entendrons des pièces pour piano de Claude DEBUSSY (1862-1918) surnommé le « poète des eaux » dont la musique et le langage tintés d’impressionnisme, furent fascinée par ce mystère de l’eau, de ses mouvements et des reflets de la lumière. Les pièces seront également entrecoupées par la lecture de plusieurs extraits de cette prière d’offrande de la carmélite.

Voici le va et vient proposé durant cette émission:

  • Tropaire « Demeure de la Trinité » du compositeur belge Philippe ROBERT, interprété par le choeur liturgique des enfants de la paroisse sainte Thérèse de Metz.
  • Lecture d’extraits du « Ciel dans la foi » sur fond musical de Claude DEBUSSY (1862-1918): Arabesque n°01
  • Lecture de la Note Intime 17 sur fond musical de: Nocturne de Claude DEBUSSY
  • Puis Romance de Claude DEBUSSY.

———————————————————————————————————————–

EMISSION 219 DU 30 JUIN 2017: animée par Frédéric MAYEUR

 

La dernière émission du mois est consacrée à la découverte d’un orgue de Moselle. Nous irons à l’orgue KERN (2008) de Bayon (54)

5) Orgue de Bayon

 

Originaire de VERDUN, l’organiste Dominique BREDA a bien connu le chanoine Pierre CAMONIN (1903-2003) qui fut titulaire de Grand-Orgue de la Cathédrale de Verdun (1935) de 1935 jusqu’à sa mort.  Grand improvisateur, certaines de ses interprétations ont été enregistrées en live et ont été remasterisées récemment par BAYARD-ADF.

Afin de rendre hommage à son ancien professeur, Dominique BREDA, actuel titulaire du grand-orgue CAVAILLE-COLL-GONZALEZ (1975) de l’église Saint Léon IX de Nancy, enregistra plusieurs CD à BAYON pour faire connaitre les compositions encore trop méconnues de ce prêtre musicien.

Au programme de cette émission, 4 extraits de la suite pour orgue « Messe Mariale » :

  •  Prélude sur le cantique de Charles BORDES « Ô vierge Marie, Mère du Très-Haut » (Litanies de la sainte Vierge)
  • Offertoire sur « Tota pulchra es« 
  • Elevation sur « Ave Maria gratia plena« 
  • Toccata sur « Salve Mater« 

Dominique BREDADominique BREDA (1956- )

———————————————————————————————-

EMISSION 220 DU 07 JUILLET 2017: animée par Emmanuel BOHLER et frère Didier-Marie GOLAY ocd

Icône Elisabeth de la Trinité 2

Icône de sainte Elisabeth de la Trinité

 

La 13ème émission du cycle « Elisabeth de la Trinité, de la pianiste virtuose au chant intérieur d’un carmel » sera consacrée à présenter les écrits spirituels de la carmélite.

 En compagnie du frère Didier-Marie GOLAY ocd nous essayerons de découvrir ce qui fait l’originalité des 4 écrits spirituels qui s’intitulent:

  • Le Ciel dans la foi
  • Dernière retraite
  • Grandeur de notre vocation
  • Lettre posthume « Laisse-toi aimer ».

Parce qu’Elisabeth sait « Demeure de la Trinité« , parce qu’elle veut « devenir Louange de gloire de la Sainte Trinité » l’émission sera rythmée par 3 pièces de piano de Charles TOURNEMIRE (1870-1939) consacrées à chacune des 3 personnes divines.

Durant l’été 1931, alors que le compositeur est sur l’île d’Ouessant où il a acheté une maison, il projette la composition d’un cycle pianistique qui retracerait les étapes ascensionnelles de la créature humaine vers son créateur. Ce cycle nommé « 12 prélude-Poèmes op.58″ commence par la naissance de l’homme pour s’achever par la glorification de la Trinité. Comme si la vie de chaque personne humaine avait pour vocation de devenir une offrande à la Louange de la Gloire de la Trinité (Prière Eucharistique N°03).

Moulin, île d'Ouessant

Moulin sur l’île d’Ouessant

Entre la présentation de chacun des écrits spirituels vous pourrez entendre:

  • Méditation sur le Père.
  • Méditation sur le Fils.
  • Méditation sur le Saint-Esprit.

Pas de Commentaires à “Pour le mois de juin-juillet 2017”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


Olivemusic |
Francky Dakota |
Marysiagondek |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Harmoniehasnon
| Credit
| Michael Parnell's Website