Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Pour le mois d’août 2017

BEL ETE A TOUS!

comme chaque année depuis la création de l’émission:
une « Marche des orgues » par le biais des ondes et du numérique vous est proposée!
——————————————————

 

Emission diffusée sur les ondes de RADIO JERICO METZ, et sur le numérique radiojerico.fr, tous les vendredi de 16H30 à 17H00.
Elle sera rediffusée le samedi de 19H30 à 20H00. Ainsi que le dimanche de 07h00 à 07H30.

—————————————————————————————-

Voici l’itinéraire pour ce mois d’août:

Pour cette deuxième partie de la période estivale 2017, STELLA SACRA vous propose une « Ballade des orgues au bord de la Nied« .

Imaginez que vous vous promenez le long de cette rivière mosellane, et qu’en suivant son cours vers la Sarre, vous vous arrêtez dans certains villages pour faire une pause musicale.

La Nied, moulin

La Nied à BOUZONVILLE (57)

La Nied est une rivière à faible pente du bassin Rhénan. Elle naît en France pour rejoindre l’Allemagne et se jeter dans la Sarre à Rhelingen.

La Nied est en faite la réunion de 2 rivières dont les noms évoquent la frontière linguistique. D’une part la Nied française et d’autre part la Nied allemande.

La Nied

La Nied à Siersburg-Hemmersdorf

Se promener le long de la Nied, s’est aussi se promener non loin des vestiges de la manufacture Dalstein-Haerpfer de Boulay-Moselle. S’est revenir à la source de la passionnante et de la riche histoire de la facture d’orgue en Lorraine au cours du XIX-XXème siècle.

Alors bonne ballade!

——————————————————–

Le  04 août 2017

Pour cette première étape, nous allons commencer notre marche le long de la Nied Allemande.

Nous commencerons par faire un arrêt à MARANGE-ZONDRANGE (57) pour entendre l’orgue Joseph GEANT (1867).

Orgue GEANT (1867) de MARANGE-ZONDRANGE

Frédéric MAYEUR y interprétera 7 Pièces de Louis-James-Alfred LEFEBURE WELLY (1817-1869)

  • Andante com moto en La mineur.
  • Verset en Fa majeur.
  • Andante en La mineur
  • Verset en Sol majeur
  • Offertoire en Sol mineur
  • Communion en Fa majeur
  • Boléro de concert.

Frédéric MAYEUR

——————————————————–

Le 11 août 2017

Pour la deuxième étape notre continuerons notre ballade sur la Nied allemande.

Nous ferons d’abord un arrêt à BIONVILLE-SUR-NIED (57) pour entendre l’orgue DALSTEIN-HAERPFER (1905).

 

Orgue DALSTEIN-HAERPFER (1904) de BIONVILLE

 

Cet orgue a été restauré au cours de l’année 2016.

Il a été béni et inauguré le dimanche 03 septembre 2016.

Seront joués:

 

Puis nous continuerons notre ballade jusqu’à la jonction de la Nied allemande avec la Nied française. Nous ferons cette autre étape à CONDE-NORTHEN pour découvrir l’orgue DALSTEIN-HAERPFER (1876)

Orgue DALSTEIN-HAERPFER (1876) de CONDE-NORTHEN

Nous pourrons y entendre:

 ——————————————————–

Le 18 août 2017

Pour la dernière étape de notre ballade, nous longerons la Nied réunie pour nous rendre à BOULAY-MOSELLE (57) afin d’entendre  le grand-orgue HAERPFER-ERMANN (1981)

BoulayEglise1

Des pièces d’orgue de Jehan ALAIN (1911-1940) seront jouées par Frédéric MAYEUR:

  • Aria
  • Variations sur un thème de Clément JANNEQUIN
  • Choral en mode Dorien
  • Litanies

 ——————————————————–

Le 25 août 2017

 

La dernière émission de ce cette « ballade » ne se fera pas au bord de la Nied réunie

Ce sera plutôt une « ballade intérieure »!

Cette ultime ballade nous fera entendre des extraits du recueil « Le Chant Intérieur » interprétés par Carlo HOMMEL (1953-2006) à l’Orgue MUTIN-CAVAILLE-COLL (1907) de l’abbaye de CLERVAUX

Orgue abbaye de Clervaux

Ce recueil est assez original dans sa facture comme dans sa construction. Il est composé de miniatures, oscillant entre le style tardif de Louis VIERNE (1870-1937) et le style quasi impressionniste à la manière de Claude DEBUSSY (1862-1918), précédées en outre de citations d’oeuvres spirituelles ou d’écrits poétiques et mystiques.

 

Le « CHANT INTERIEUR«  est en fait une sorte de méditation progressive, un itinéraire pour comprendre ce que la culture chrétienne nomme le Culte intérieur.

Le cycle des titres commencent par « Dédicace », « Sicut incensum » et « Niveas et candidas animas ». Ils rappellent le sacrement de la confirmation, où selon des anciennes formules liturgiques, l’onction avec le saint Chrême consacre la personne, faisant d’elle le Temple de l’Esprit Saint. Comparant le corps au Temple de l’Esprit Saint, ce dernier est « Dédicacé« , c’est à dire marqué d’onctions. En lui s’élève un encens qui est la prière des saints selon le Psaume 140 (141) et le Livre de l’Apopalypse (Ap 8,4). Cette interprétation biblique liée au sacrement de la confirmation est ce que l’on nomme le « culte intérieur » en lien avec la tradition spirituelle de « L’homme intérieure », ou « la liturgie du coeur » (selon Dom André LOUF ocso).

La construction de ce cycle est une alternance, un va et vient, entre des pièces à caractère décoratives et évocatrices, avec des pièces où les titres sont des citations d’écrits mystiques et spirituels. Dom Paul BENOIT propose une sélection de citations venant de 3 mystiques féminines: Sainte Angèle DE FOLIGNO, Sainte Gertrude d’HELFA, et Sainte Marguerite-Marie ALACOQUE.

Ce va et vient semble construit comme décrivant une rencontre avec le Ressuscité: de la communion à sa présence vers la transformation à son image: Evocation baptismale et pascale du culte intérieur. Ceci n’est pas sans faire penser à l’ouvrage Le Maître Intérieur de saint Augustin.

Le cycle se termine par une évocation des Fins Dernières, où l’allusion métaphorique à la Mer parle de l’immensité du mystère de Dieu qui va se révéler lors du retour du Christ. La métaphore su Soleil est l’image du Christ à la fin du Temps.

D’un point de vue musicale, le style du CHANT INTERIEUR est une évolution progressive du langage tardif de Louis VIERNE (pièce Dedicace qui ressemble à Légende des « 24 pièces en style libre ») vers une musique plus impressionniste (dernière pièce Point d’orgue à un coucher de soleil sur la Mer). Les pièces qui portent un titre d’écrits spirituels sont de même facture avec des éléments qui évoluent de manière progressive.

Vous pourrez entendre 9 extraits de ce recueil:

  • Dédicace
  • …Sicut incensum…
  • …Niveas et candidas animas… (Pontifical romain de Benedictione et Consecratione Virginum)
  • « Se consumer en sa divine Présence comme un cierge ardent pour Lui rendre amour pour Amour » (Sainte Marguerite-Marie ALACOQUE (1646-1690)
  • … »Et l’âme peut trouver et voir cette Bonté infinie… quand elle considère en ce mystère ce qui est long et dur… Le long, je le dis de sa longue Passion conjointe avec sa dure mort »… (Sainte Angèle DE FOLIGNO (1248-1309)
  • « Accordez, Seigneur, que mon être entier soit comme haletant vers Vos, o suprême et vraie Béatitude »… (Sainte Gertrude d’HELFA (1256-1301)
  • « Voici que notre miroir est le Seigneur » (Ode de Salomon 13)
  • « Le Seigneur a fait le soleil pour le jour… La Nuit amène ensuite l’ombre… L’alternance de l’un et de l’autre prêche la Beauté de Dieu »… (Ode de Salomon 16)
  • Point d’orgue à un coucher de soleil sur la mer

carlo_hommel 02

 

 

Pas de Commentaires à “Pour le mois d’août 2017”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


Olivemusic |
Francky Dakota |
Marysiagondek |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Harmoniehasnon
| Credit
| Michael Parnell's Website